La charte des élus

  1. Les élus s’engagent à ne pas avoir d’interférence entre la sphère
    publique et la sphère privée.
  2. Les élus s’engagent à œuvrer pour l’intérêt général de la
    commune. Ils doivent résider sur la commune (résidence principale)
    tout au long du mandat. En cas de déménagement ils devront
    démissionner.
  3. Les élus ne devront pas s’enrichir de leur(s) fonction(s). L’ensemble
    des indemnités de représentation des élus seront publiées .
  4. Chaque élu s’engage à informer le collectif en cas de mise en examen qui
    serait susceptible de porter atteinte à l’intégrité du groupe
    élu. Le maire retirera à l’élu ses délégations jusqu’au
    jugement. En cas de condamnation l’élu devra immédiatement
    démissionner.
  5. Les élus s’engagent à défendre l’intérêt de tous les citoyens sans
    distinction dans les instances communales et extra-communales dont
    ils auront la charge.
  6. Les élus s’engagent à ne pas cumuler plus d’un mandat électoral et
    d’une fonction exécutive. Ainsi le maire sera pleinement investi
    dans sa ville. Il ne pourra pas faire plus de deux mandats en tant
    que premier magistrat de la ville.
  7. Dans le même esprit, le premier adjoint devra être pleinement
    disponible afin de mettre en œuvre et assurer le bon déroulement
    de la vie municipale. Les autres adjoints devront adapter leur
    activité professionnelle en fonction des besoins de leur
    délégation.
  8. Des conseils de secteurs seront crées dans chaque quartier de la ville.
    Un élu en sera responsable. Il sera chargé de recenser les
    difficultés des acteurs du quartier, d’en informer les autres élus
    afin de dégager des solutions, qui une fois discutées avec les
    citoyens seront mises en œuvre sur le territoire.
  9. Les élus s’engagent à travailler en équipe (concertation), à décider
    collectivement, respecter les différentes instances.
  10. Les élus s’engagent à respecter l’opposition municipale, qui siègera
    dans chaque commission. La commission des finances et la commission
    d’appel d’offre sera proposée à un élu qui n’appartiendra pas à
    la majorité municipale.
  11. Les élus s’engagent à l’exemplarité, l’écoute, la tolérance, la
    démocratie, la laïcité et l’assiduité dans les missions qui
    leurs sont confiées. La parité homme/femme sera respectée dans
    les instances et la répartition des responsabilités.
  12. Les élus s’engagent à respecter les hommes et les femmes qui font la
    ville au quotidien. Ils s’engagent également à garantir la
    transparence, l’équité et la justice dans tous les axes de gestion
    de la carrière des agents.
  13. Les élus s’engagent à se préoccuper de l’intérêt général. Ainsi,
    chaque élu, dans son domaine, s’engage à veiller à une
    utilisation optimale de l’argent public. Dans cette optique, les
    élus s’engagent, dans le contexte actuel, à réduire pendant toute
    la durée du mandat d’au moins 30% le coût global de fonctionnement
    des élus.
  14. Chaque élu est libre et autonome dans sa pensée. Il est libre d’exprimer
    son accord ou désaccord sur chaque projet mis au débat au sein du
    collectif. La recherche du consensus doit cependant être la règle
    et chaque élu s’engage à tous mettre en œuvre pour y parvenir.